La place des femmes dans l’Eglise

Traduit de l’anglais par G.B. Source : Jesusdecoded.com

Les évangiles parlent d’un groupe de femmes qui accompagnèrent Jesus et les apôtres. Ils peignent ces femmes comme restant plus fermes pendant la Passion que les apôtres eux-mêmes. Dans les quatre évangiles, les femmes sont les premières à recevoir l’annonce de la Résurrection. Le souvenir de ces femmes a clairement été révéré par la première communauté de l’Eglise.

Les lettres de Saint Paul et les Actes des Apôtres rappellent l’aide apportée par les femmes pour la diffusion des évangiles. Les femmes dont les noms apparaissent dans le Canon Romain certifient la révérence donnée aux femmes martyres, de la même manière qu’aux hommes martyrs. Comme de nouvelles voies sont apparues pour les Chrétiens, pour répondre à l’appel du disciple, les hommes comme les femmes ont fondé de grandes communautés religieuses – Sainte Scholastique et Saint Benoît au VIème siècle, Sainte Claire et Saint François d’Assises au XIIIème siècle, et Sainte Jeanne-France de Chantal et Saint François de Sales au XVIIème siècle.

Les femmes renommées pour leur piété exercèrent leur influence puissante dans l’Eglise dans leurs régions : Sainte Catherine d’Alexandrie dans les IIIème et IVème siècles, Sainte Catherine de Sienne au XVème siècle, et Sainte Thérèse d’Avila au XVIème siècle.

Trois Saintes Américaines sont des femmes qui ont profondément influencé l’Eglise dans ce pays : Sainte Françoise-Xavière Cabrini, qui servit les besoins de immigrants et des délaissés, Sainte Elizabeth-Anne Seton, qui est considérée comme la fondatrice du système de l’école catholique, et Sainte Catherine Drexel, qui quitta une vie luxueuse pour travailler avec les Africains et les natifs Américains.

Par-dessus tout, l’Eglise a toujours eu une dévotion spéciale pour Marie, la mère de Jesus, la servante du Seigneur, et le disciple parfait.

Tous ces exemples démontrent à la vérité que dans l’apprentissage du Christ, les vies, aussi bien des femmes que des hommes, ont enrichi l’Eglise par leur sainteté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *