La Cène victime du succès du Da Vinci Code

La Cène, l’oeuvre de Léonard de Vinci qui orne le réfectoire du couvent de Santa Maria delle Grazie à Milan, est victime du succès du Da Vinci Code qui a entraîné un afflux de visiteurs impossibles à satisfaire.

La décision de nombreux tours-opérateurs japonais de renoncer à inscrire la visite dans leur Da Vinci Tour, révélée par le quotidien Il Sole 24 Ore, a obligé la mairie de Milan à réagir.

«Nous étudions la possibilité d’étendre l’horaire des visites jusqu’à minuit», a dit l’adjoint à la culture de la maire, Vittorio Sgarbi, qui affirme qu’une société est prête à financer la promotion de l’initiative.

«Il faut trouver une solution. Il est important d’allonger les horaires de visite en préservant le chef d’oeuvre de Léonard de Vinci», a dit de son côté le ministre de la Culture, Francesco Rutelli.

L’accès à la Cène est actuellement restreint à 100 personnes par heure, à raison de 25 toutes les 15 minutes, pour protéger le chef d’oeuvre. La réservation est obligatoire et affiche complet plusieurs semaines à l’avance.

«Il est vrai que les demandes sont quatre à cinq fois supérieures à nos capacités d’accueil. Nous avons des problèmes de personnes et allonger les horaires me semble impossible, au moins pour août», a tempéré Alberto Artioli, un responsable de la direction régionale du ministère de la Culture à Milan.

Source : AFP Milan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *